« Zadig » relance le débat de « la province contre Paris »

« Zadig » relance le débat de « la province contre Paris »

© Zadig le mag

Le magazine "Zadig" consacre, dans son dernier numéro, un dossier spécial à l'hyper-centralisation française et à la guéguerre entre Paris et la province. Défiance, inégalités scolaires, tourisme populaire : ses élus lecteurs y trouveront bien d'autres grains à moudre. Recension. 

A l’approche de l’élection présidentielle 2022, « Zadig le mag » a profité de son dernier numéro pour questionner une maladie bien française : l’hyper-centralisme. En ressort, plus d’une quarantaine de pages de cartes, d'entretien, d'infographies et autres récits ravivant l’opposition de « la province contre Paris ». L’ancien directeur de la rédaction du quotidien Le Monde, aujourd'hui à la tête de l’hebdomadaire « Le 1 » et de ce trimestriel se donnant pour ambition de raconter « Toutes les France qui racontent la France », évoque à ce propos un « éternel conflit nourri de sentiment illégitime de supériorité et de complexe d’infériorité tout aussi illégitime. »

Les lecteurs y découvriront six pages d’interview d’Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine en guerre ouverte contre les hauts-fonctionnaires privilégiant la déconcentration à la décentralisation, mais aussi des portraits de territoires en lutte contre l’Etat centralisé accusé de les étouffer, ou un reportage signé Julie Gacon sur l’absurdité provoquée par l’excès de normes – de l’Essonne au Rhône en passant par le Gard ou l’Hérault.

Un débat électoral loin des préoccupations du terrain

Le démographe Hervé Le Bras a également été sollicité par la rédaction de Zadig, afin d’insérer un brin de complexité. Spécialiste du « puzzle français » et de la corrélation entre inégalités sociales et disparités territoriales, cet universitaire bien connu des lecteurs du Courrier des maires déconstruit l’idée selon laquelle la région-capitale profiterait de son pouvoir politique pour vivre au détriment du reste de l’Hexagone.

Au-delà de ce dossier spécial, ce numéro s’attarde sur les injustices scolaires et la double-peine des élèves des établissements situés dans des zones défavorisées. Il propose, par ailleurs, un portfolio sur les vacances des classes populaires sur la Côte d’Opale, ainsi que de nombreuses autres tranches de vies dans le Doubs, le Gard, la Haute-Sâone, la Loire ou le Lot, où abstentionnistes et électeurs font part de leurs préoccupations liées à l’apprentissage ou la dépendance, qui ne manqueront pas d’éveiller l’intérêt des décideurs aux manettes des collectivités locales las de l'actuelle campagne présidentielle bas-de-plafond.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Selon le rapport 2023 de la fondation Abbé-Pierre, le mal-logement s’enkyste en France. Les crises successives – sanitaire, énergétique, économique - aggravent la situation. En parallèle, les prix de l’immobilier sont en hausse...

01/02/2023 | SocialPauvreté
« Il n’y a pas de péril vieux dans les territoires ruraux »

« Il n’y a pas de péril vieux dans les territoires ruraux »

Le traitement « de choc » du Sénat contre les normes visant les collectivités

Le traitement « de choc » du Sénat contre les normes visant les collectivités

« Les maires doivent s’engager dans la bataille pour une loi “Grand âge” »

« Les maires doivent s’engager dans la bataille pour une loi “Grand âge” »

Plus d'articles