Abonné

Villes intelligentes : small is beautiful

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Villes intelligentes : small is beautiful

Smart city

© vege

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

En marge des métropoles françaises, de petites et moyennes villes se lancent également dans l’aventure de la smart city. Avec à leur tête, des élus motivés.… mais pas toujours sensibilisés aux applications concrètes.

Non, les territoires ruraux ne renferment pas que des villages incultes en matière de numérique! Smart city versus stupid village ? Voilà quel était le titre d’un guide publié fin 2016 par un triptyque Caisse des dépôts (CDC), Assemblée des communautés de France (ADCF) et Association des petites villes (APVF). Car ce concept de smart city n’est pas l’apanage de Singapour, New York, Lyon ni d’autres métropoles françaises.

« Il faut le considérer comme une façon de parler des enjeux de la ville qui se transforme », souligne Cédric Verpeaux, chargé du sujet à la CDC. « Car toutes les relations qu’entretient une ville, indépendamment de sa taille, avec ses usagers - habitants, entreprises, touristes - sont déjà ou vont être transformées par le numérique. » Dans son rapport d’avril 2017, l’ancien député Luc Belot souligne que « la smart city, c’est passer de la ville informatique à la ville numérique. » Une ville « collaborative, contributive, disruptive, inclusive, créative ».

Qui pour piloter ?[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS