Abonné

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

© Frédéric KLEMCZYNSKI / Divergence

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La société Vert Marine a décidé lundi 5 septembre de fermer une trentaine de piscines gérées en délégation de service public (DSP), invoquant la hausse des coûts de l'énergie. Maître Yvon Goutal, qui représente certaines des collectivités lésées, estime que l'entreprise a commis une faute, et que cela va lui coûter cher.

Lundi 5 septembre, la société Vert Marine a décidé de fermer une trentaine de piscines gérées en DSP, expliquant que son budget annuel de l’énergie « explose pour passer de 15 à 100 millions d’euros. Cette dernière somme représente la totalité du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise ». Dans une interview accordée à la Gazette des communes, le directeur général de Vert Marine, Jean-Pascal Gleizes, a reconnu que « la forme est critiquable et je m’en suis excusé auprès des collectivités. Oui, nous avons des responsabilités vis-à-vis de la continuité du service public et nous sommes en faute par rapport à cette obligation. Mais nous avons aussi une responsabilité sociale avec 2 000 salariés. Nous assumons les conséquences de ces fermetures. »

Il le faudra, puisque maître Yvon Goutal, qui représente certaines des collectivités touchées par ces fermetures, indique qu’elles vont porter l’affaire[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

L’engagement des collectivités au service des nouvelles mobilités décarbonées était au menu du congrès de la Fédération des collectivités concédantes et régies (FNCCR), du 27 au 29 septembre 2022 à Rennes. Si la voiture...

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Où est passé l’Etat territorial ?

Où est passé l’Etat territorial ?

Plus d'articles