Abonné

Vers un usage payant de nos routes pour décarboner les mobilités ?

Emilie Denetre
1 commentaire

1 commentaire

Lagasse christian - 18/01/2023 08h:58

On croit rêver ! On ne paye pas assez de taxes sur le carburant pour financer l entretien des routes ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Vers un usage payant de nos routes pour décarboner les mobilités ?

© Adobe/ sergeevspb

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Dans son rapport intitulé « Engagements climatiques et mobilités : à la recherche du bien commun », TDIE engage le gouvernement (et la société) à faire de nos mobilités un « bien commun ». Le think tank appelle à mettre fin à l’ère des déplacements gratuits sur nos routes, tout en alertant sur la nécessaire acceptabilité sociale de cette révolution. Comment ? Par la transparence des tarifications appliquées et surtout l’affectation systématique des recettes engendrées vers l’amélioration des infrastructures. Explications.

Face à l’urgence climatique, le conseil scientifique de TDIE ne fait pas dans la demi-mesure, son co-président Louis Nègre revendiquant un rapport qui volontairement  « met les pieds dans le plat ».

Pour Yves Crozet, auteur principal du rapport et économiste spécialiste des transports, le premier impératif, si l’on veut décarboner nos mobilités, est de regarder ce qu’il se passe sur la route. « 90% des colloques et des débats sur la décarbonation portent sur les transports collectifs et le report modal vers le ferroviaire : c’est bien et nécessaire mais soyons clairs, ce ne sera pas suffisant ! » Alors que près de la moitié des Français utilisent en effet leur voiture tous les jours pour aller travailler ou se[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

« Il n’y a pas de péril vieux dans les territoires ruraux »

« Il n’y a pas de péril vieux dans les territoires ruraux »

Les maires ruraux ne savent pas tous, toujours, comment appréhender le vieillissement de leurs populations en termes d’aménagement du territoire, de stratégies de développement, etc. Co-auteurs de « Habiter et vieillir » (éditions...

31/01/2023 | DémographieSanté
Centres-villes, centres commerciaux : quelles sont les attentes des « millenials » ?

Centres-villes, centres commerciaux : quelles sont les attentes des « millenials » ?

« Le contrôle par les chambres régionales des comptes doit s’adapter aux problématiques du 21e siècle »

« Le contrôle par les chambres régionales des comptes doit s’adapter aux problématiques du 21e siècle »

« Cette loi va sécuriser les élus victimes d’agression »

« Cette loi va sécuriser les élus victimes d’agression »

Plus d'articles