Abonné

Une « transformation » de la fonction publique pas si anodine

Aurélien Hélias
Une « transformation » de la fonction publique pas si anodine

Fonctionnaires, contractuels, titulaires, FPT

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

En proposant de nouveaux outils aux employeurs locaux pour piloter les ressources humaines, la loi du 6 août 2019 leur donne plus de latitude mais aussi davantage de responsabilités.

Une marge de manœuvre plus importante mais aussi plus d’obligations : « Avec la loi de transformation de la fonction publique du 6 août, nous avons franchi un pas dans la responsabilisation des employeurs territoriaux en matière de gestion des ressources humaines », estime Philippe Laurent, maire de Sceaux (92). Une responsabilisation qui va nécessiter, de la part des édiles territoriaux, « une implication plus importante et une approche qui dépasse le seul aspect financier », poursuit Philippe Laurent. Une plus grande transparence aussi. « Le fait qu’il faille désormais aborder un certain nombre de sujets en conseil municipal va obliger à un travail d’explication », prédit François Deluga, président du CNFPT.

Lire aussi : Recrutement, gestion des RH, droits et devoirs des agents : salve de décrets pour la FPT

Stratégie RH. A partir de 2021 par exemple, un débat relatif à l’évolution des politiques de ressources humaines devra être organisé en assemblée, sur la base du bilan social annuel. Dès cette année, les employeurs territoriaux doivent[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS