Abonné

« Une gestion cohérente sur un territoire étendu »

eguillemain
« Une gestion cohérente sur un territoire étendu »

The East Dart River at Bellever Bridge

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Les deux communes de Meyronnes et de Larche ont fusionné en 2016 pour créer une commune nouvelle de 123 habitants, faite de forêts, d’alpages et de rochers culminant à plus de 3000 m d’altitude, à 7 kilomètres de la frontière italienne.Yves Nicolas, maire délégué de Val d’Oronaye (Alpes-de-Haute-Provence) répond à nos questions.

Quel était l’intérêt de créer une commune nouvelle si petite ?

Le Val d’Oronaye s’étend sur 110 km2 , ce n’est pas si petit que ça ! Notre motivation était d’avoir une gestion cohérente du territoire : désormais, il recouvre l’intégralité de la vallée de l’Ubayette. C’est plus simple pour s’adresser à l’Office national des forêts (ONF), avec lequel nous menons de gros chantiers d’entretien. Meyronnes possédait un certain nombre de parcelles communales - forêt, alpages - sur le territoire de Larche, et vice et versa. C’est mieux d’avoir un seul propriétaire plutôt que de découper la forêt en morceaux !

Un an plus tard, avez-vous enregistré d’autres bénéfices de la fusion ?

En plus de la stabilisation de la dotation globale de fonctionnement (DGF), les dépenses de fonctionnement ont baissé de 10 %. Nous avons maintenu l’investissement et repris les projets de chaque commune.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS