Abonné

Un maire peut retirer sa délégation à un adjoint pour incompétence et manque d’assiduité

Aurélien Hélias
Un maire peut retirer sa délégation à un adjoint pour incompétence et manque d’assiduité

Monsieur le Maire

© Flickr-CC-Y.Legrand

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

« Il est loisible au maire d'une commune, sous réserve que sa décision ne soit pas inspirée par un motif étranger à la bonne marche de l'administration communale, de mettre un terme, à tout moment, aux délégations de fonctions qu'il avait données à l'un de ses adjoints », a rappelé la cour d'appel de Douai, qui a donné raison au premier magistrat de Sérifontaine (60).

Les faits

Le 15 juillet 2014, le maire de Sérifontaine (60) prend un arrêté mettant fin à la délégation de fonction « développement économique et développement durable » du troisième adjoint au maire. Quatre jours plus tard, le conseil municipal relève le même élu de ses fonctions d’adjoint. Deux décisions attaquées devant la justice par l’intéressé. Si celui-ci obtient gain de cause partiel devant le TA d’Amiens, la cour d’appel de Douai donne raison au maire.

La décision de la justice

CAA de Douai, 12 juillet 2018, req. n o 17 DA00502 A Amiens, le tribunal administratif a considéré que cette décision reposait sur des faits matériellement inexacts et avait été prise pour un motif étranger à la bonne marche de l’administration communale : le refus de l’adjoint de subir une suspension du versement de ses indemnités. Mais, s’appuyant sur les[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS