Abonné

Un maire peut-il organiser une tombola le jour de l'élection en faisant participer automatiquement les votants ?

Auteur associé
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un maire peut-il organiser une tombola le jour de l'élection en faisant participer automatiquement les votants ?

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Un maire peut-il organiser une tombola le jour de l'élection présidentielle ou des législatives, les joueurs inscrits étant automatiquement ceux venus voter ? Est-ce autorisé sous réserve de garantir la gratuité de cette loterie et un tirage au sort intervenant après le dépouillement ? La réponse de Philippe Bluteau, avocat spécialiste du droit électoral, à cette question d'un édile lecteur du Courrier des maires qui y voit probablement un moyen de doper la participation au scrutin des 10 et 24 avril prochains... 

Par Philippe Bluteau, avocat, Cabinet Oppidum Avocats

Une telle initiative s’exposerait (au moins) à deux critiques.

D’une part, dès lors que le maire qui prendrait cette initiative aurait fait connaître sa préférence, dans le cadre de l’élection, pour l’un ou l’autre des candidats à l’élection présidentielle ou législative, le juge électoral pourrait considérer que son organisation a bénéficié audit candidat, l’électeur sachant gré au maire (et donc à celui qu’il soutient) de cette générosité.

Par le passé, dans un cas où une « Expo-vente » avec tombola était organisée dans une salle municipale située à proximité du bureau de vote, par une association présidée par un colistier du maire, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

Face aux externalités négatives d’Airbnb, Deliveroo, Gorillas, Uber et autre Waze sur le tissu urbain et aux menaces que ces plateformes font peser à plus long-terme, des élus locaux sonnent le tocsin. Du département de...

29/11/2022 | SocialEmploi
En Touraine, une transition énergétique citoyenne

En Touraine, une transition énergétique citoyenne

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Caroline Cayeux quitte le Gouvernement, remplacée par Dominique Faure

Plus d'articles