Abonné

« Un conseil communal pour porter la voix de la commune déléguée »

Aurélien Hélias
« Un conseil communal pour porter la voix de la commune déléguée »

Virginie Carolo-Lutrot

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Pour Virginie Carolo-Lutrot, maire de Port-Jérôme-sur-Seine (76), chacune des communes déléguées de la commune nouvelle devait continuer avoir voix au chapitre. C'est l'objet du conseil communal instauré par la maire.

Pourquoi avoir créé un conseil communal dans chaque commune déléguée(( Communes déléguées de Auberville-la-Campagne, Notre-Dame-de-Gravenchon, Touffreville-la-Cable, Triquerville.)) de votre commune nouvelle ?

Nous l’avions anticipé dans la charte de gouvernance. Avec la commune nouvelle, le nombre des élus est passé de 65 à 35, dont 20 au lieu de 28 pour la ville centre. Dans les villages - dont le nombre d’élus diminuait de 11 ou 15 à 3 - certains voulaient arrêter, d’autres continuer à travailler ou garder le lien et d’autres habitants souhaitaient s’investir dans la perspective du mandat à venir et d’un renouvellement. Nous avons donc créé un conseil communal dans chaque commune, hormis la ville-centre. Ces conseillers, présents sur nos prospectus de campagne, se sont impliqués et portent la voix de leur village.

Est-ce une instance consultative ou pouvant réellement peser ?

Elle est consultative, mais ses avis sont vraiment pris en compte. Non seulement les maires délégués ont tous des responsabilités au[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr