Abonné

Surveiller et améliorer la qualité de l’air dans les écoles

Denis Solignac

Sujets relatifs :

, ,
Surveiller et améliorer la qualité de l’air dans les écoles

classe-vide-ecole-phovoir

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Au 1er janvier 2015, la surveillance de la qualité de l’air sera obligatoire dans les écoles maternelles. L’heure est à l’identification des points noirs.

Article publié dans Le Courrier des maires n°273 de novembre 2013 (page 74)

Beaucoup d’enfants, beaucoup de mobilier, beaucoup de produits émetteurs de polluants pour les activités des enfants (peintures, feutres, colles…), beaucoup de nettoyage avec des produits chimiques, le tout couplé à un renouvellement de l’air généralement insuffisant : ce cocktail aboutit à une qualité de l’air souvent médiocre dans les classes des écoles de l’hexagone et engendre chez les élèves troubles de l’attention, maladies respiratoires ou allergies…

Un vrai sujet de santé publique pour les 6,7 millions d’enfants des classes maternelles et primaires. « Dans l’étude que nous avons menée sur 401 classes primaires de 6 villes françaises (1), un enfant sur trois était exposé à des valeurs de polluants considérées comme nocives. Nous avons aussi constaté un risque accru de 15 % de rhinite quand le formaldéhyde dépassait les valeurs seuils et un risque accru de 42 % d’asthme quand les particules fines étaient en excès », met en avant Isabella Annesi-Maesano, directrice de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS