Abonné

« Si l’on fait participer des gens sans vraiment leur octroyer de pouvoir, la participation s’épuise vite »

Emilie Denetre

Sujets relatifs :

, ,
« Si l’on fait participer des gens sans vraiment leur octroyer de pouvoir, la participation s’épuise vite »

Démocratie participative

© Adobe / Ingo Bartussek

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A la faveur de la crise des gilets jaunes, la notion de démocratie directe s’est imposée en France, notamment au travers du fameux « RIC », le référendum d’initiative citoyenne. Jeudi 25 avril, Emmanuel Macron - qui présentait devant la presse les orientations retenues par l’exécutif à l’issue du grand débat national - a bien évoqué la participation citoyenne… mais sans faire mention du RIC. Pour le Courrier des maires, Julien Talpin, chercheur au CNRS et membre du Groupement d’intérêt scientifique « Démocratie et participation » décrypte les propositions du chef de l’État.

Courrier des maires : Les propositions qui avaient fuité dans la presse laissaient penser que le Président allait annoncer la création d’un RIC local. Or, il a évoqué un « droit d’interpellation » des élus… De quoi s’agit-il ? Et pourquoi ce revirement ?

Julien Talpin : Cela reste encore flou, mais il s’agirait principalement de renforcer un dispositif existant qui est celui du « droit de pétition ». L’idée est de permettre aux citoyens d’une commune, à partir d’un certain seuil de signatures recueillies, de pouvoir imposer une question à l’ordre du jour de leur conseil municipal. Ce dispositif est aujourd’hui très peu usité en France, et on ne voit pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Réélu avec plus de 58 % des voix, Emmanuel Macron promet « une méthode refondée »

Réélu avec plus de 58 % des voix, Emmanuel Macron promet « une méthode refondée »

Le chef de l’Etat a été réélu le 24 avril avec plus de 58 % des voix face à Marine Le Pen. Le président de la République a promis dans son discours de victoire « une méthode refondée » et s’est adressé aux abstentionnistes,...

Les maires de France au rendez-vous du soutien à l'Ukraine

Les maires de France au rendez-vous du soutien à l'Ukraine

Comment se saisir de « Logement d’abord » au profit de son territoire

Comment se saisir de « Logement d’abord » au profit de son territoire

La fonction publique, terrain glissant et pomme de discorde de l’élection présidentielle

La fonction publique, terrain glissant et pomme de discorde de l’élection présidentielle

Plus d'articles