Abonné

Sécurité des données : quelles mesures la collectivité locale doit-elle prendre ?

Auteur associé
Sécurité des données : quelles mesures la collectivité locale doit-elle prendre ?

données personnelles

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Gage de confiance, la sécurisation des systèmes d’information et données de la collectivité locale est impérative. Pour y parvenir, le RGPD impose de mettre systématiquement en œuvre des mesures de sécurité techniques et organisationnelles. Les mesures à prendre dépendent de la sensibilité des données traitées par la collectivité et des risques qui pèsent sur les personnes en cas d’incident.

Par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil)

1- Pourquoi sécuriser les données ?

Les données sont omniprésentes dans les traitements mis en œuvre par les collectivités locales : il peut s’agir de noms, prénoms, situations familiales, mais également de données sensibles comme les numéros de sécurité sociale ou encore des données biométriques des administrés, à l’image des empreintes digitales nécessaires pour la délivrance d’un passeport ou d’une carte d’identité.

Conséquences multiples. Les failles de sécurité ont des conséquences pour ceux qui vous ont confié des données personnelles : il est indispensable de garder à l’esprit les impacts pour les personnes de la perte, de la divulgation ou de la modification non autorisée des données les concernant et prendre les mesures nécessaires pour minimiser ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS