Abonné

Régionales et départementales concomitantes : de quoi ressusciter le conseiller territorial ?

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Régionales et départementales concomitantes : de quoi ressusciter le conseiller territorial ?

Elu mystère

© 40MdAutomobilistes

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A l’heure d’un double scrutin aux mêmes dates, et vu la complémentarité d’action des deux collectivités, l’intérêt d’un élu unique département-région n’est-il pas relégitimé ? Le débat perdure à la veille des élections régionales et départementales de juin...

« Pour les communes, comme pour les intercommunalités, ce serait bien d’avoir un seul et même interlocuteur pour les deux assemblées »

Gérard Clavé, maire (SE) de Bartrès (65) et président des maires ruraux (AMRF) des Hautes-Pyrénées

«Le conseiller territorial, c’est une très bonne idée, et je me souviens de l’époque où notre conseiller général était aussi vice-président à la région, même si ça remonte à quelques années. Pour les communes, comme pour les intercommunalités, ce serait bien d’avoir un seul et même interlocuteur pour les deux assemblées. Mais aujourd’hui, ce sera très compliqué à mettre en place, notamment en raison de la taille des régions. Si l’Occitanie comptait moins de départements, ce serait plus facile à faire, et nous ne sommes pas les seuls dans ce cas car on a voulu faire des régions immenses et il y a maintenant trop de monde dans les assemblées.

Temps de trajet. Il faut aussi voir les distances : dans les[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS