Quelles sont les règles de quorum requises au sein de l’assemblée délibérante pour adopter les délibérations ?

La rédaction

Sujets relatifs :

,
19 commentaires

19 commentaires

Luc - 26/02/2015 00h:27

Bonjour ,dans le cas d'un conseil municipale d'une commune de 45 habitants. A l'ordre du jour un vote est demandé, il y a 6 conseillers plus le maire, le sujet concerne trop personnellement :le maire ,et deux conseillers. Il reste donc a voter ,4 conseillers dont 1qui est aussi adjoint et qui préside donc . Le résultat du vote est 1 oui un non et 2 abstentions, Donc 1 oui 1 non ,l'adjoint qui préside prend donc le droit de trancher pour entériner le vote car il a 2 voix Es Que c'est légal ?! Merci de me répondre cordi Luc

Répondre au commentaire | Signaler un abus

afasc - 18/05/2015 09h:33

Aux termes de l’article L.2121-17 du CGCT, le conseil municipal ne délibère valablement que lorsque la majorité de ses membres en exercice est présente. Pour que le quorum soit atteint, il est donc nécessaire que le nombre des membres en exercice du conseil municipal qui sont effectivement présents à la séance soit supérieur à la moitié du nombre des membres en exercice du conseil municipal.La majorité se définit par « plus de la moitié », et non par la moitié + 1. Par exemple, si le nombre des conseillers en exercice est de 8, le quorum est atteint si 5 conseillers sont effectivement présents ; si le nombre des conseillers en exercice est de 9, le quorum est encore atteint si 5 conseillers sont présents.Ce calcul s’opère en fonction du nombre des conseillers effectivement en exercice et présents à la séance. Si des conseillers présents s’abstiennent de voter, cette circonstance est sans incidence sur le quorum : leur abstention n’en fait pas des absents. Etant entendu que le quorum s’apprécie au moment de l’ouverture de la séance, mais également au moment de la mise en discussion de chacun des points de l’ordre du jour.Lorsque le quorum n’est pas atteint à l’ouverture de la séance, ou lorsqu’il cesse de l’être en cours de séance, alors qu’il paraît indispensable que certaines délibérations soient prises, le maire peut convoquer à nouveau le conseil municipal à trois jours francs au moins d’intervalle. A la suite de la deuxième convocation, la règle du quorum n’est plus obligatoire, mais seulement pour les questions reprises de l’ordre du jour de la première réunion. Références : le Courrier des maires

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Charlotte - 19/06/2015 14h:16

Est-ce que les pouvoirs donnés par les conseillers absents sont pris en compte pour le calcul du quorum ,ou sont seulement comptabilisées les personnes présentes ? merci ;cordialement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

jmf - 27/06/2015 17h:53

Bonjour, aujourd'hui 27 juin le quorum n'est pas atteint pour un second vote du compte administratif qui fut rejeté la première fois le 19 juin. Le maire nous convoque à nouveau ce mardi 30 juin, les trois jours francs ne sont donc pas atteint. Que se passe-t-il?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Ld - 01/07/2015 09h:45

Bonjour, Pour une convocation à 19 heures, sans que le Quorum soit atteint, y a t il un délai légal pour déclarer l'impossibilité de tenir la séance?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

kriss - 01/07/2015 09h:48

à jmf Si des délibérations ont été prises, elles sont litigieuses, puisque le conseil ne s'est pas régulièrement réunis. Néanmoins, le vote du compte administratif doit intervenir avant le 30 juin ... dilemme.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

SdP - 19/04/2016 18h:36

L'art 2121-17 n'est pas clair pour la nouvelle convocation après absence de quorum. Il ne parle plus de 3 jours francs mais à 3 jours d'intervalle. Comment calculer ? est ce qu'une convocation faite le vendredi pour le lundi est régulière après absence du quorum le jeudi?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Mamie17 - 28/06/2016 09h:05

Pour une convocation à 19 heures, sans que le Quorum soit atteint, y a t il un délai légal pour déclarer l’impossibilité de tenir la séance?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

BS - 30/09/2016 17h:58

Bonjour, Lorsque le quorum n'est pas atteint en début de séance, que les élus de l'opposition municipale ont quitté la salle et ont été marqués absents, le maire peut-il suspendre la séance, téléphoner à des élus absents pour les faire siéger et reprendre la séance 30 mn après l'heure de convocation ? Cette séance est-elle légale ? Cordialement, BS

Répondre au commentaire | Signaler un abus

jcd - 01/10/2016 19h:10

Sur un projet qui nécessite un gros investissement, 11 élus sur 19 sont présents,2 s'abstiennent pour cause d'intérêt mais participent à la délibération, le projet est adopté avec 9 voix. Est-ce légal?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

smk - 04/01/2017 14h:04

sur un pouvoir donné à un conseiller municipal, puis je émettre des votes contraires de ce conseiller, seront-ils pris en compte ? merci

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Fred - 18/03/2017 01h:29

Bonsoir je vous explique mon cas et j'aimerais avoir une solution Je fait partie d'un conseil administration qui compte normalement 10 administrateur mais vue à des démission on est que 7 et on essaye d'avoir un CA mais pour avoir quorum on doit être 6 et 2 des administrateur plaque le ÇA en ne se présentent pas donc l'organisme est geler par cette action que devron nous faire pour régler se dilemme question pour des connaisseur merci

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Jihelpé - 15/12/2017 18h:55

Bonjour,L'opposition quittant la salle du Conseil, le quorum n'étant dès lors plus atteint, le maire n'ayant cependant pas encore prononcé la clôture de la séance, celui-ci peut-il encore exercer durant ce court moment ses pouvoir de police et interdire à l'auditoire de s'adresser à des élus?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

ISSAGARRE - 23/05/2018 15h:15

Bonjour, Si l'heure de convocation du conseil municipal est 18H et que le quorum n'est pas atteint le maire a-il le droit de faire attendre les conseillers plus d'une heure afin que le quorum soit atteint?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Sylvestre - 07/02/2019 16h:40

Est-ce que les pouvoirs donnés par les conseillers absents sont pris en compte pour le calcul du quorum ,ou sont seulement comptabilisées les personnes présentes ? merci ;cordialement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

milan - 28/06/2019 09h:32

Bonjour, Lorsqu'un conseiller municipal sort de la salle du conseil avant le vote et que le reste de l'assemblée se prononce à l'unanimité, doit-on considérer qu'il s'agit d'un vote à la majorité ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Emmanuelle Dassaud - 12/07/2019 09h:19

Su j ai bien compris pour un conseil de 23 membres le quorum serait-il donc atteint que si 13 membres sont présents, et non 12?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

MERCIER - 24/10/2019 11h:13

Quand on parle de conseillers en exercice, est ce que l'on prend le nombre de conseillers que la commune doit avoir en fonction de son nombre d'habitants ou ce nombre là moins les conseillers démissionnaires ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Phil - 14/01/2020 11h:08

Bonjour, Après un report du conseil municipal faute de quorum, l'ordre du jour de la séance suivante doit-il être identique au précédent ou le maire peut-il le modifier en ajoutant par exemple d'autres questions ou sujets à aborder ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Aux termes de l’article L.2121-17 du CGCT, le conseil municipal ne délibère valablement que lorsque la majorité de ses membres en exercice est présente. Pour que le quorum soit atteint, il est donc nécessaire que le nombre des membres en exercice du conseil municipal qui sont effectivement présents à la séance soit supérieur à la moitié du nombre des membres en exercice du conseil municipal.

La majorité se définit par « plus de la moitié », et non par la moitié + 1. Par exemple, si le nombre des conseillers en exercice est de 8, le quorum est atteint si 5 conseillers sont effectivement présents ; si le nombre des conseillers en exercice est de 9, le quorum est encore atteint si 5 conseillers sont présents.

Ce calcul s’opère en fonction du nombre des conseillers effectivement en exercice et présents à la séance. Si des conseillers présents s’abstiennent de voter, cette circonstance est sans incidence sur le quorum : leur abstention n’en fait pas des absents. Etant entendu que le quorum s’apprécie au moment de l’ouverture de la séance, mais également au moment de la mise en discussion de chacun des points de l’ordre du jour.

Lorsque le quorum n’est pas atteint à l’ouverture de la séance, ou lorsqu’il cesse de l’être en cours de séance, alors qu’il paraît indispensable que certaines délibérations soient prises, le maire peut convoquer à nouveau le conseil municipal à trois jours francs au moins d’intervalle. A la suite de la deuxième convocation, la règle du quorum n’est plus obligatoire, mais seulement pour les questions reprises de l’ordre du jour de la première réunion.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS