Abonné

Quel mode de gestion externalisé des crèches communales choisir ?

Auteur associé

Sujets relatifs :

, ,
Quel mode de gestion externalisé des crèches communales choisir ?

crèche, petite enfance

© Adobe/ Claudia Paulussen

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Confrontées à une évolution démographique ou désireuses d’accroître leur attractivité auprès des employeurs ou des ménages, les communes cherchent à développer sur leur territoire les solutions d’accueil des jeunes enfants. En dehors de l’exploitation en régie, le choix du mode de gestion idoine vise en pratique tant à trouver un équilibre économique qu’au nécessaire respect des règles de la commande publique.

Par Pierre-Yves Nauleau, avocat directeur du pôle médico-social et santé, cabinet Claisse et associés

1- L’occupation domaniale, outil aux potentialités limitées

Les articles L. 2122-1 du code général de la propriété des personnes publiques (CGPPP) permettent à une personne publique de consentir, notamment à une personne privée, des autorisations d’occupation de leur domaine public (( Le juge administratif a pu rappeler que la mise à disposition d’un immeuble appartenant à une personne publique pour un usage de crèche, permettait de caractériser l’affectation à un service public et, par voie de conséquence de retenir la qualification de domaine public : CE, 22 mai 2019, commune de Langlade, req. n° 42323)). Cette autorisation peut prendre la forme d’une convention, qui est alors conclue à titre précaire et[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS