Abonné

Que vaut vraiment le Pavillon bleu hissé par 197 communes ?

Sylvie Luneau
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Que vaut vraiment le Pavillon bleu hissé par 197 communes ?

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Bientôt l’été et la saison des baignades ! Comme chaque année, le label Pavillon bleu a été attribué récemment. En 2022, 419 plages sur 197 communes littorales (et continentales), ainsi que 117 ports de plaisance, pourront ainsi pavoiser. Mais cette renommée est-elle justifiée ? Les critères retenus sont-ils fiables, en particulier sur la qualité de l’eau ? « Le Pavillon bleu est un label de tourisme durable, plus qu’un label environnemental » estime Lucille Labayle, chargée de lobbying qualité de l’eau à Surfrider foundation. Ses explications.

Selon quels critères le Pavillon bleu est-il attribué ?

Lucille Labayle : Pour obtenir le Pavillon bleu, la plage doit être classée par l’ARS en catégorie « excellente » pour la qualité de ses eaux de baignade. Cette note prend en compte la moyenne des 4 années précédentes conformément à la directive Eaux de baignade. En ce qui concerne la gestion de l’eau, la commune doit également respecter la directive eaux résiduaires urbaines (DERU). Le label s’appuie en outre sur une quarantaine de critères qui se déclinent en quatre grands thèmes : éducation à l’environnement, environnement général, gestion des déchets, gestion de l’eau.

Pour les communes, l’obtention du label montre donc[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Inclusion numérique : bienvenue dans la jungle des initiatives locales !

Inclusion numérique : bienvenue dans la jungle des initiatives locales !

De nombreux acteurs œuvrant pour l’inclusion numérique des citoyens se sont retrouvés à Paris, le 2 février, à l'occasion des cinquièmes Assises de la cohésion numérique et territoriale. Des initiatives locales foisonnantes y ont...

Le gouvernement veut ranimer le commerce rural avec les élus locaux

Le gouvernement veut ranimer le commerce rural avec les élus locaux

L’Agence de cohésion des territoires, un héraut de l’ingénierie trop discret

L’Agence de cohésion des territoires, un héraut de l’ingénierie trop discret

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Plus d'articles