Abonné

Quand une collectivité paye les autosolistes pour qu'ils s'ouvrent au co-voiturage

Quand une collectivité paye les autosolistes pour qu'ils s'ouvrent au co-voiturage

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Pour lutter contre l’autosolisme et proposer une offre complémentaire de transport sur son territoire, le syndicat des mobilités de Touraine a lancé une expérimentation en début d’année consistant à rémunérer les conducteurs accueillant dans leur véhicule des passages pour du co-voiturage. Six mois plus tard, le bilan s'avère très positif.

« En moyenne, on compte 1,1 passagers par voiture sur notre territoire pour les trajets domicile-travail », déplore Wilfried Schwartz, président du syndicat des mobilités de Touraine (Indre-et-Loire) et maire de La Riche. C’est pour lutter contre ce constat d'autosolisme que le syndicat tourangeau a lancé un service de covoiturage local qui rémunère les conducteurs et permet aux passagers de voyager gratuitement pour les trajets domicile-travail.

L’idée n’est pas nouvelle - on peut voir ce même service proposé à Angers et à La Rochelle - mais elle a de quoi séduire les usagers, surtout en cette période de hausse des prix du carburant. « Je gagne 10 euros en emmenant deux collègues une fois par semaine. Et je deviens passager deux fois par semaine. Cela demande une certaine organisation mais ça permet de faire pas mal d’économies », assure Charlie Cortassa, salarié chez Faiveley Transport,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

L’hydrogène vert, nouvel eldorado pour décarboner les mobilités ?

L’hydrogène vert, nouvel eldorado pour décarboner les mobilités ?

Malgré des financements existants, l'énergie issue de l'hydrogène vert n'est pas encore rentable et aura besoin d’une forte industrialisation, de la multiplication des usages et d’un bon maillage territorial pour se déployer. Nos...

Vallée de la Roya : deux ans après la tempête Alex, la renaissance de l’arrière-pays niçois

Vallée de la Roya : deux ans après la tempête Alex, la renaissance de l’arrière-pays niçois

Travailler avec les associations de commerçants pour structurer les animations et innover

Travailler avec les associations de commerçants pour structurer les animations et innover

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

La charte de la fraternité et de la citoyenneté attend les maires

Plus d'articles