Abonné

Quand l’agriculture bio part en campagne

Sylvie Luneau

Sujets relatifs :

, ,
Quand l’agriculture bio part en campagne

fruits légumes

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Malgré la réponse concrète qu’elle apporte aux enjeux de transition écologique et solidaire, l’agriculture biologique rencontre encore de nombreuses résistances sur le terrain, comme l’a mis au jour la campagne des élections municipales.

Alors que toutes les listes se sont dites plus vertes que vertes lors de la campagne des municipales, il va désormais falloir mettre en pratique ces actions pendant la prochaine mandature. Or, la transition écologique passe par une transformation du modèle agricole dominant. Le message des citoyens est clair, privilégiant les fruits et légumes bio dans leurs achats. Mais le pourcentage de surface agricole qui y est consacré reste encore ridiculement bas.

Ce n’est pourtant pas forcément le premier choix qui s’impose, car ni les communes, ni les EPCI n’ont la compétence agricole. « Du coup, pendant longtemps, les collectivités locales ont pensé qu’elles n’avaient aucune possibilité d’agir. En réalité, plusieurs marges de manœuvre existent », explique Antoine Villar, chargé de mission à la Fnab. Eau, biodiversité, climat, santé, alimentation, emploi… Les portes d’entrée sont multiples. La protection des captages d’eau potable en est une. A ce jour, plus de 25 collectivités sont recensées[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

A Pauillac, l’élu du cru assemble un nouveau millésime

A Pauillac, l’élu du cru assemble un nouveau millésime

Hébergeant châteaux prestigieux et grands crus de renom au cœur du Médoc viticole, posée sur l’estuaire de la Gironde, Pauillac a tout de la carte postale à la française. C’est oublier un peu vite que la population du vignoble...

Entre incompréhension et colère, des maires s’interrogent sur la « révolution » intercommunale

Entre incompréhension et colère, des maires s’interrogent sur la « révolution » intercommunale

« Pour être à la hauteur des défis de la transition, il est temps de prendre en main notre (trans)formation »

« Pour être à la hauteur des défis de la transition, il est temps de prendre en main notre (trans)formation »

Le débat démocratique, solution… à la crise démocratique ?

Le débat démocratique, solution… à la crise démocratique ?

Plus d'articles