Abonné

Protection sociale complémentaire : du financement aux garanties, les 10 points-clés du dernier décret

Auteur associé
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Protection sociale complémentaire : du financement aux garanties, les 10 points-clés du dernier décret

© adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

L’ordonnance du 17 février 2021 a créé une nouvelle obligation à la charge des collectivités territoriales et de leurs établissements publics. Ces derniers devront désormais participer au financement de dispositifs complémentaires de « frais de santé » et de prévoyance lourde au bénéfice de leurs agents. Les contours de cette obligation ont été précisés par le décret du 20 avril 2022 qui a défini, notamment, le niveau de financement de l’employeur et la nature des garanties minimales en matière de prévoyance. D’autres points sont également abordés par le décret.

Par Pascale Baron, avocat associé, et Anne Seguin, avocat counsel, cabinet Rigaud Avocats

  1. Quelle est la nature de la nouvelle obligation de participation, au financement de dispositifs complémentaires « frais de santé » et prévoyance lourde, des employeurs publics territoriaux ?

A compter du 1er janvier 2025, pour les risques « prévoyance » et du 1er janvier 2026, pour les risques « santé », les employeurs territoriaux devront obligatoirement participer au financement de dispositifs complémentaires « frais de santé » et prévoyance lourde au bénéfice de leurs agents. Il ne s’agissait jusqu’alors que d’une simple faculté.

Cette obligation de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Ubérisation : "la puissance publique est en train d'apprendre de ses erreurs"

Ubérisation : "la puissance publique est en train d'apprendre de ses erreurs"

Les relations entre pouvoir politique et plateformes numériques, érigées en symboles de l’ubérisation, seraient-elles en train de s'effriter ? La polémique estivale autour des dark-stores semble avoir commencé à faire bouger les...

Du bon usage du droit de préemption commercial

Du bon usage du droit de préemption commercial

Ce que l’affaire Perdriau dit de la démocratie locale…

Ce que l’affaire Perdriau dit de la démocratie locale…

Le tourisme, une compétence partagée entre collectivités, des prérogatives diverses

Le tourisme, une compétence partagée entre collectivités, des prérogatives diverses

Plus d'articles