Abonné

Projet de loi immigration : ce que veulent les élus locaux

Projet de loi immigration : ce que veulent les élus locaux

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le 7 décembre, les associations d’élus étaient conviées Place Beauvau pour évoquer leurs attentes quant à la nouvelle loi immigration qui doit arriver au Parlement en 2023. Les élus locaux ont notamment plaidé pour une déconcentration du dialogue sur l’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés, un soutien financier pour accueillir les familles avec enfants et un accès plus facile au marché du travail pour les sortir de la pauvreté le temps de l’instruction de leur demande.

 

Quels sont les enjeux territoriaux présents dans la future loi « Pour contrôler l’immigration et pour améliorer l’intégration » et comment mieux les prendre en compte à l’avenir ? C’est sur ces questions que les élus locaux étaient invités à débattre par la secrétaire d’État à la Citoyenneté, Sonia Backès, début décembre au ministère de l’Intérieur.

Premier des dossiers évoqués en la matière : le délicat accueil des réfugiés. Pour Yvan Lubraneski, maire des Molières (Essonne) qui représentait l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF), il est important de s’appuyer sur des exemples récents qui ont fonctionné. « J’ai tenu à expliquer la manière dont on a travaillé dans le département pour l’accueil des réfugiés[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

La pyramide des âges ne ment pas. En 2040, les plus de 75 ans représenteront 15% de la population française. Tant mieux, nous disent des associations représentant les seniors, des chercheurs et des élus en charge des personnes âgées,...

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

Plus d'articles