Abonné

Projet de loi « 4D » : Jacqueline Gourault en opération déminage au Sénat

Hugo Soutra
Projet de loi « 4D » : Jacqueline Gourault en opération déminage au Sénat

Jacqueline Gourault

© capture vod Assemblée nationale

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La ministre de la Cohésion des territoires a été auditionnée par la commission de l’aménagement du territoire du Sénat, mercredi 9 juin, sur le projet de loi « 4D ». Sous le feu des questions des sénateurs, Jacqueline Gourault a défendu une loi « équilibrée » et « facilitatrice » et a montré quelques signes d’ouverture sur l’épineuse question du transfert des routes aux régions.

« J’assume ». Face aux sénateurs qui n’ont pas caché leur déception quant à la portée du texte trop peu « décentralisateur » à leur goût, Jacqueline Gourault n’a rien lâché. La ministre a convenu aisément que ce projet de loi relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et à la de simplification de l’action publique locale n’est en rien comparable à « un grand soir ».

Et pour cause, a-t-elle justifié, évoquant en premier lieu la nature « transversale » de cette loi assez technique et donc la nécessité de la « travailler » avec une vingtaine de ministres et de secrétaires d’État : « à un moment donné, il faut bien trouver un point d’équilibre ». La ministre a également détaillé sa position en faisant part des remontées de terrain collectées au fil des mois par ses services,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS