Abonné

Présidentielle : la publication intégrale des parrainages inquiète de nombreux maires

Hugo Soutra

Sujets relatifs :

, ,
Présidentielle : la publication intégrale des parrainages inquiète de nombreux maires

Deux maires

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

De plus en plus de maires s’offusquent, en chœur avec de « petits » candidats déclarés à l’élection présidentielle 2022, de l’évolution des règles de parrainage. Si elle est acceptée et défendue par certains, la publication intégrale et systématique des noms des parrains et de leurs choix semble pétrifier une majorité d’élus. Non pas tant par crainte de déplaire à leurs équipes municipales ou froisser l’opinion publique que par peur de décisions institutionnelles et politiques susceptibles de pénaliser leurs communes… Explications.

Les « petits » candidats, ceux assimilés aux « extrêmes » ou considérés « hors-système », tous rencontrent des difficultés à recueillir les 500 parrainages nécessaires pour concourir à l’élection présidentielle. Tous tirent régulièrement la sonnette d’alarme, hier lors des scrutins passés comme aujourd’hui et probablement demain, à un peu plus de deux mois de la date-butoir en ce qui concerne le scrutin phare de l’année 2022… Ce n’est pas faute, pour Nicolas Dupont-Aignan, Anasse KazibJean LassaleMarine Le PenJean-Luc Mélenchon, Florian PhilippotPhilipe Poutou ou encore Eric Zemmour d’arpenter et quadriller méthodiquement le terrain. Mais, alors[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS