Abonné

Présidentielle : « Aucun candidat ne propose une politique globale d’aménagement du territoire »

Frédéric Ville
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Présidentielle : « Aucun candidat ne propose une politique globale d’aménagement du territoire »

© Fabien Calcavechia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La ruralité, les territoires et leur cohésion ont-ils leur place dans la campagne électorale et les programmes des candidats ? Le géographe et démographe Gérard-François Dumont, professeur émérite à la Sorbonne, livre au Courrier des maires son analyse…très critique.

L’avenir des territoires est-il abordé par les candidats à la présidentielle ?

Gérard-François Dumont : D’abord, dans les grands médias, force est de constater que la question est peu présente. C’est étonnant, car elle a été d’une grande actualité lors du quinquennat, avec les Gilets jaunes, le Grand Débat, les quelques lois territoriales votées, jusqu’à la pandémie de la Covid-19 qui a montré le rôle important des territoires pour organiser la vaccination ou la guerre en Ukraine qui a mis en évidence leur mobilisation première - avant celle de l’Etat - pour l’accueil des réfugiés.

Néanmoins, tous les candidats abordent la question. Il y a une première différence très nette entre ceux qui veulent supprimer les trois lois votées sous le quinquennat Hollande, les lois Maptam, Notre et de délimitation des régions, à savoir les candidats Roussel, Lassalle, Dupont-Aignan, Le Pen ; et ceux qui ne disent rien sur ces lois et n’y touchent donc pas,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

Professionnel de l’immobilier commercial, Emmanuel Le Roch dirige la fédération Procos, qui représente les enseignes du commerce retail (équipements de la maison, de la personne, etc) et connue pour avoir tiré la sonnette d'alarme sur...

L’éternel retour du conseiller territorial agite le Landerneau des élus locaux

L’éternel retour du conseiller territorial agite le Landerneau des élus locaux

« Le vote des fonctionnaires tend à se rapprocher de celui du secteur privé »

« Le vote des fonctionnaires tend à se rapprocher de celui du secteur privé »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Plus d'articles