Abonné

Présidentielle 2022 : vote par anticipation et machines à voter finalement sortis du jeu

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Présidentielle 2022 : vote par anticipation et machines à voter finalement sortis du jeu

Palais de l'Elysée, présidence de la République

© Adobe/ParisPhoto

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Introduit à la dernière minute par le gouvernement dans le projet de loi dédié à l’organisation de l’élection présidentielle, l’élargissement du vote par machines à voter et de manière anticipée a finalement été repoussé par les députés et sénateurs. Le texte, qui modifie en revanche la propagande électorale, les comptes de campagne et les parrainages de candidats, doit être définitivement voté mardi 9 et jeudi 11 dans chaque chambre.

C’était la surprise du chef : après une première lecture à l’Assemblée nationale et un passage en commission des lois au Sénat, le gouvernement avait déposé à la surprise de tous un amendement au projet de loi organique relatif à l’élection du président de la République permettant à tout électeur de « demander à voter de manière anticipée dans l’un des bureaux ouverts à cette fin, parmi une liste arrêtée par les ministres de l’intérieur ». Et ce sur une machine à voter, de l’ordre d’une par département avait imaginé l’Intérieur.

Une lubie, une improvisation coupable de la part du gouvernement, n’avaient pas manqué d’accuser plusieurs parlementaires face à cet amendement surprise déposé à la toute fin de lecture du texte et qui n’envisageait ni plus ni moins[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS