Abonné

Présidentielle 2022 : 12 candidats et toujours moins d’élus ayant parrainé

Présidentielle 2022 : 12 candidats et toujours moins d’élus ayant parrainé

© Conseil constitutionnel

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le Conseil constitutionnel a dévoilé le 7 mars la liste des candidats autorisés à se présenter au premier tour de la présidentielle, le 10 avril. Si le nombre de prétendants à l'Elysée reste élevé, le nombre de parrainages continue de s’éroder scrutin après scrutin…

 

Ils seront donc 12 candidats à bénéficier d’un bulletin dans les bureaux de vote le 10 avril prochain : le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, a dévoilé par une vidéo lundi 7 mars les quatre femmes et huit hommes officiellement autorisés à briguer le mandat de chef de l’Etat. Outre le président sortant Emmanuel Macron (La République en marche), on retrouve la finaliste du scrutin 2017, Ma rine le Pen (RN), et cinq autres candidats déjà présents au premier tour il y a cinq ans : Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Philippe Poutou (NPA), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Jean Lassalle (Résistons) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France). S’y ajoutent cinq candidats « novices » pour ce scrutin : Fabien Roussel (PCF), Anne Hidalgo (PS), Yannick Jadot (EELV), Valérie Pécresse (LR) et Eric Zemmour (Reconquête).

Une douzaine de candidats, comme en 2007

Ces 12 candidats, un de plus qu’en 2017, deux de plus qu’en 2012 mais loin du[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Ces élus locaux qui ambitionnent de démocratiser le système de santé

Ces élus locaux qui ambitionnent de démocratiser le système de santé

Déjà passablement remontés sur les questions de l’inégal accès aux soins et de qualité de l’offre, les associations d’élus questionnent ouvertement l’organisation du système français de santé depuis l’apparition de la...

Le député, un « élu local » à géométrie variable

Le député, un « élu local » à géométrie variable

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Plus d'articles