Abonné

Précarité sociale : quelles solutions pour favoriser le logement des jeunes ?

Nathalie Da Cruz

Sujets relatifs :

, ,
Précarité sociale : quelles solutions pour favoriser le logement des jeunes ?

logement-etudiant-afev-toulouse

© E. Grimault/Afev

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La crise du logement affecte particulièrement les étudiants et les jeunes. Peu solvables, ils ont du mal à se loger dans le parc privé, exigeant sur les ressources et les garanties de paiement. Quant au parc social, il est mal adapté à ce public.

Article publié dans "Le Courrier des maires et des élus locaux", n° Les délais d’attribution des logements par les bailleurs sociaux ne sont pas compatibles avec des calendriers des jeunes, qui s’établissent souvent au dernier moment, en début d’année universitaire ou lors d’une embauche. Sans compter que les 16-30 ans cherchent souvent des baux de courte durée : une année universitaire, quelques mois pour un stage ou un CDD…

Des besoins spécifiques

Les jeunes ont besoin de logements petits, meublés, au loyer abordable. Il faut aussi qu’ils puissent entrer dans les lieux rapidement, et les quitter tout aussi vite. Ici et là, bailleurs, collectivités et associations tentent de répondre à ces besoins : colocation, location souple de petits logements meublés… Les solutions existent. A Lille, à Reims, en Ile-de-France, le parc HLM s'adapte…  Dans l'Indre-et-Loire, et aussi à Villeurbanne, on innove.

La location d’une chambre chez l’habitant se développe aussi, en particulier chez[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS