Abonné

Pour des relations au beau fixe avec son banquier

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Pour des relations au beau fixe avec son banquier

Relations banques et collectivités locales

© Adobe stock / Pormezz

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le patron de l’exécutif local et le banquier doivent établir une relation de confiance afin que la collectivité puisse, avec l’aide des emprunts, poursuivre son développement. Au-delà de la nécessité de trouver des financements, les communes ne doivent pas hésiter à prendre en compte les conseils de ce partenaire. Enfin, l’offre bancaire étant abondante, la collectivité a intérêt à solliciter plusieurs établissements sur un même projet.

1- Ne pas se limiter à un seul interlocuteur

Est-il nécessaire d’être fidèle à son banquier ? Pas vraiment. Même si les emprunts sont modestes ou peu fréquents et si le marché des taux est très favorable, il ne faut pas hésiter à solliciter plusieurs établissements de crédit en détaillant ses attentes. Les collectivités organisent de plus en plus souvent une consultation bancaire. Si le banquier vous connaît déjà, il appréhendera mieux votre capacité à rembourser l’emprunt. Son offre dépendra donc avant tout de votre situation financière. Mais il est important d’avoir plusieurs établissements dans votre portefeuille de prêts pour faire jouer la concurrence qui existe quelle que soit la taille de la collectivité. Les offres peuvent varier, certaines ne comportant que des taux fixes,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS