Abonné

Portrait-robot des secrétaires de mairie, ces couteaux suisses à revaloriser d’urgence

Pascale Tessier
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Portrait-robot des secrétaires de mairie, ces couteaux suisses à revaloriser d’urgence

© Anne-Charlotte Compan pour le SNDGCT

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Tout aussi indispensable au maire qu’à la population, dernier service public aussi parfois, la secrétaire de mairie a fait l’objet le 16 septembre d’une journée de réflexion sur son statut et son avenir par l’association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF) et le syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT). L’occasion de mieux comprendre le parcours, le profil… et l’avenir quelque peu assombri de ces bras droits des édiles.

Les clichés ont la vie dure, car bien qu'il forme avec lui un binôme essentiel, la secrétaire de mairie n’est souvent juste là que « pour taper le courrier du maire » dans l’esprit de la population ! Face à une profession en quête de revalorisation qui peine à recruter, l’association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF) et le syndicat des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT) ont choisi pour thème de leur colloque annuel les secrétaires de mairie, en se demandant si elles constituaient « une espèce menacée de la territoriale ou une clef de voûte du bloc local au 21ème siècle ? » En phase, Stéphane Pintre, président du SNDGCT, et Dominique Garnier, secrétaire général de l’ADGCF, ont affirmé, tour à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

La fonction publique territoriale ne fait plus envie... et c'est un gros problème !

La fonction publique territoriale ne fait plus envie... et c'est un gros problème !

49% des collectivités et intercommunalités envisagent d’embaucher en 2022 selon l’édition 2022 du baromètre HoRHizons sur les grandes tendances de l’emploi dans les collectivités dévoilé ce 21 septembre. Seul souci : la fonction...

1 607 heures dans la fonction publique : la course contre la montre des maires employeurs

1 607 heures dans la fonction publique : la course contre la montre des maires employeurs

La formation des élus locaux, un impératif démocratique

La formation des élus locaux, un impératif démocratique

Protection sociale des fonctionnaires territoriaux : les négociations vont pouvoir commencer

Protection sociale des fonctionnaires territoriaux : les négociations vont pouvoir commencer

Plus d'articles