Populations légales : une commune sur deux a moins de 500 habitants

Denis Solignac
2 commentaires

2 commentaires

Camir - 08/01/2016 10h:40

Même s'il s'agit d'une exception française, cette situation pose bien moins de problème que la concentration des français dans des mégapoles dirigées par des oligarques et soumises à des lois plus cruelles que celles de la nature. Ceux que cette situation chagrine n'ont qu'à ouvrir nos frontière pour repeupler nos campagnes.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

sandrine - 13/01/2016 21h:07

totalement d'accord. la concentration des personnes dans les villes n'est pas une bonne chose

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Populations légales : une commune sur deux a moins de 500 habitants

Mairie, commune rurale

© Phovoir

Les populations officielles des 36 529 communes françaises ont été publiées par l’Insee, le 31 décembre, pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Comme chaque année, les communes attendent les chiffres officiels de leur population publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Chose faite en ce 31 décembre.

A noter, que cette population légale au 1er janvier 2016 est millésimée 2013. Une donnée essentielle pour la vie des collectivités puisque c’est d’elles que dépendent le montant de la dotation de l’Etat, le montant de l’indemnité des élus, le mode de scrutin des municipales, le nombre de pharmacies, etc. Au total, 350 textes réglementaires s’appuient sur ces chiffres.

Une commune sur dix a moins de 100 habitants

De la dernière cuvée, il ressort qu’une commune métropolitaine sur deux compte moins de 500 habitants, une sur dix moins de 100 habitants.

Les 19 800 communes de moins de 500 habitants accueillent 4,5 millions d’habitants, soit la population des 5 plus grandes villes françaises.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS