Abonné

Politique de la ville : après cinq ans, les impatiences des habitants et la déception des élus

Politique de la ville : après cinq ans, les impatiences des habitants et la déception des élus

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le chef du gouvernement a présidé, samedi 29 janvier, son second comité interministériel (CIV) à la Ville en Isère. L’occasion pour lui de faire, un an après le CIV de Grigny, le point sur les changements concrets engagés dans les quartiers défavorisés. Malgré un bilan chiffré plutôt positif, l’exaspération des habitants et l’impatience des élus étaient palpables.

Il paraît que c’est sa « marque de fabrique ». À entendre ses conseillers à Matignon, Jean Castex aime venir vérifier par lui-même si l’argent qu’il a promis est bien arrivé, un Premier ministre « du dernier kilomètre » en quelque sorte. Samedi 29 janvier, accompagné par une flopée de ministres (Santé, Logement, Ville et Éducation), il était donc à Échirolles (Isère) pour dresser le bilan de l’action de son gouvernement en faveur des quartiers défavorisés un an jour pour jour après le comité interministériel à la ville de Grigny et l’engagement de 3,3 milliards d’euros de la part de l’État.

Côté bilan financier, les chiffres étaient bien au rendez-vous. Les deux milliards d’euros venus abonder le budget l’Anru ont déjà permis de lancer 328 chantiers (qui concerneraient 212 000 habitants) au 31 décembre 2021, dépassant la barre des 320 chantiers[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Réélu avec plus de 58 % des voix, Emmanuel Macron promet « une méthode refondée »

Réélu avec plus de 58 % des voix, Emmanuel Macron promet « une méthode refondée »

Le chef de l’Etat a été réélu le 24 avril avec plus de 58 % des voix face à Marine Le Pen. Le président de la République a promis dans son discours de victoire « une méthode refondée » et s’est adressé aux abstentionnistes,...

Les maires de France au rendez-vous du soutien à l'Ukraine

Les maires de France au rendez-vous du soutien à l'Ukraine

Comment se saisir de « Logement d’abord » au profit de son territoire

Comment se saisir de « Logement d’abord » au profit de son territoire

La fonction publique, terrain glissant et pomme de discorde de l’élection présidentielle

La fonction publique, terrain glissant et pomme de discorde de l’élection présidentielle

Plus d'articles