Abonné

Plus étendue, moins homogène : la nouvelle interco de 2017

La rédaction
Plus étendue, moins homogène : la nouvelle interco de 2017

Interco façon puzzle

© Flickr-CC-E.Alvarez

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Moins nombreux, plus étendus, associant des territoires urbanisés à des espaces ruraux, les 1 265 EPCI prévus au 31 mars par les nouveaux schémas bousculent le paysage intercommunal. Sur la sellette, 120 projets d’intercos de plus de 50 communes et certains EPCI interdépartementaux.

A quoi ressemblera le paysage intercommunal en 2017 ? Si l’on s’en tient aux schémas présentés par les préfets au 31 mars, qui ne devraient pas être bouleversés, les communautés seront bien moins nombreuses : 1 265 contre 2 133 aujourd’hui. Soit une baisse de 40 % qui fera des départements composés de huit à dix communautés, si ce n’est la norme, du moins le modèle le plus répandu.

Selon le recensement de l’AdCF, les schémas départementaux prévoyant des départements accueillant 15 à 20 communautés resteront aussi fréquents, mais ceux de plus de 20 communautés deviendront l’exception. Ils seraient seulement une dizaine, comme la Seine-et-Marne, la Savoie, le Bas-Rhin ou le Pas-de-Calais. La Gironde, département le plus étendu de métropole, en comptant même 28.

Gigantisme inquiétant

A l’autre bout de la chaîne, il y a bien sûr ces départements où le mouvement de concentration donnerait naissance à quatre ou cinq EPCI « XXL » : 123[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS