Abonné

Plan climat et collectivités : la Banque des territoires fait un premier bilan à mi-chemin

Plan climat et collectivités : la Banque des territoires fait un premier bilan à mi-chemin

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A la mi-temps, le plan climat 2020-2024 mené de concert par BPI France et la Banque des territoires est dans les temps selon les deux bras armés de l’Etat, notamment sur le champ des collectivités locales. Mais si le volet isolation thermique du logement social et des bâtiments publics est bien avancé, du retard a été pris sur le développement des énergies renouvelables et de réseaux d’eau plus résilients.

Mi-2020, BPI France et la Banque des territoires affichaient leurs ambitions communes : un plan climat doté de 40 milliards d’euros sur quatre ans. Au mitan du programme, les deux bras armés de l’Etat dans l’aide financière aux entreprises et aux collectivités territoriales ont tenu à faire le bilan de leur action mardi 6 septembre à Paris au siège de la Banque publique d’investissement. Et les deux acteurs semblent globalement dans les temps. Côté BPI France, 44 % de sa part de 20 milliards a été engagée selon son directeur général, Olivier Dufourcq. Résultat similaires pour la Banque des territoires avec 8,3 milliards sur les autres 20 milliards du plan, soit 42%.

Le logement social en bon élève

Au rayon des satisfactions sur les actions déjà menées : la rénovation énergétique des bâtiments, logement social et patrimoine du[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Il y a dix ans encore, les petites et moyennes villes apparaissaient à peine sur les cartes des réseaux de franchises ou succursalistes. Les temps ont changé et les communes n’hésitent plus à proposer des services cousus main pour se...

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Action Cœur de ville : Sénat et Cour des comptes pointent une évaluation insuffisante

Plus d'articles