Abonné

Peut-on faciliter le choix de marchés publics mutualisés par le maire ?

Peut-on faciliter le choix de marchés publics mutualisés par le maire ?

Marchés publics : déjouez les pièges !

© CDM

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Impossible selon Bercy, qui répondait à une question écrite du député Jean-Pierre Pont (LREM) relevant que les conseils municipaux ne peuvent déléguer au maire la faculté de signer une convention, préalable incontournable au lancement des marchés mutualisés. Décryptage de la réponse du ministère de l'Economie.

Le député dénonce un « deux poids, deux mesures ». Jean-Pierre Pont (LREM) constate en effet « une disparité de procédure pénalisant les collectivités souhaitant conclure des conventions de groupement de commandes afin de mutualiser leurs marchés publics. Pour les EPCI, le CGCT prévoit (art. L. 5211-10) une délégation large du conseil communautaire au président. Dans ces conditions, il est facile pour le conseil de prévoir une délégation permanente au patron de l’EPCI pour la signature des conventions de groupement : nul besoin d’attendre la réunion du conseil pour autoriser le président à signer. En revanche, la procédure est plus complexe pour les collectivités ». Car pour elles, la conclusion de la convention nécessite l’intervention des organes délibérants.

Résultat, les conseils municipaux ne peuvent déléguer au maire la faculté de signer une convention, préalable incontournable au lancement des marchés[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS