Abonné

"Petites villes de demain" : l'Agence de Cohésion des territoires détaille le programme

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,

Yves Le Breton, directeur général de l'Agence nationale de la cohésion des territoires

© vod Senat

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Directeur général de l’Agence de cohésion des territoires, Yves Le Breton était auditionné le 10 novembre par la commission du développement durable pour évoquer devant les députés son action sur « Petites villes de demain ». Le DG a défendu un programme « déconcentré », qui a su tirer les leçons de son grand frère « Action Cœur de Ville », et a détaillé les crédits disponibles. Subsistent quelques interrogations sur la manière dont les binômes communes-interco seront sélectionnés.

Il y a un an, Yves Le Breton était auditionné par les deux chambres parlementaires en vue de sa prise de fonction au sein de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT). Retour devant l’Assemblée pour l’ancien préfet afin de défendre cette fois-ci « le premier programme lancé sous la marque ANCT » : « Petites villes de demain ». Face à la représentation nationale, Yves Le Breton a exposé à grands traits le dispositif, l’idée étant pour l’ANCT de tirer profit des expériences acquises avec les dispositifs antérieurs.

Pour commencer, le directeur général de l’Agence a donc rappelé les contours du programme destiné à soutenir les villes et bourgs de moins de 20 000 habitants qui font fonction de centralité. « Pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS