Abonné

"Petites villes de demain" : des chiffres... et des impatiences !

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,

Le ministre chargé de la ruralité Joel Giraud lors des rencontres petites villes de demain le 24 octobre à paris

© twitter @JoelGiraud05

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Un an après son lancement officiel, les acteurs de « Petites villes de demain » étaient réunis le 25 octobre au Conservatoire national des Arts et Métiers (Cnam) de Paris pour dresser le bilan de ce programme destiné à soutenir les bourgs faisant fonction de centralité. Si le programme se déploie bien sur tout le territoire, le travail d’acculturation des élus (et des habitants) doit encore progresser. Bilan chiffré et perspectives.

1600 villes « PVD » et 87 % des conventions signées

Selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Cohésion du territoire qui pilote le projet Petits Villes de demain, 1600 petites villes ont été sélectionnées pour intégrer le programme de revitalisation. Elles représentent 7 millions d’habitants.

La moitié des lauréates compte moins de 3500 habitants. « Ce n’est pas le nombre d’habitants qui est important pour nous, c’est d’ailleurs pour cela que nous n’avons pas fixé de seuil-plancher pour intégrer le programme, mais bien les fonctions de centralité exercées au quotidien. Ces communes ont un rôle vital pour leur territoire » a rappelé la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault. En Haute-Marne, la plus petite commune « PVD » compte moins de 1000 habitants. À[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS