Abonné

Partis nationaux contre partis locaux : notre vie politique est-elle devenue étanche ?

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Partis nationaux contre partis locaux : notre vie politique est-elle devenue étanche ?

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Depuis les résultats du premier tour de la présidentielle le 10 avril, un constat s’impose : les « vieux » partis (Les Républicains, PS), qui ont longtemps dominé notre vie politique, sont à l’agonie sur la scène hexagonale, terrassés par l’émergence de nouveaux venus, tels En Marche ou La France insoumise… qui eux peinent à s’implanter au niveau local ! Même le Rassemblement national apparait bipolaire : toujours plus conquérant au niveau national mais en échec au niveau territorial… Une étanchéité des votes entre scrutins locaux et nationaux qui pourrait conduire à déconnecter Paris de ses territoires.

Déroute, débâcle, défaite historique… depuis dimanche 10 avril, de nombreux qualificatifs peu glorieux sont désormais accolés aux « anciens » partis qui ont pourtant façonné la Vème République et donné de nombreux présidents à la France. Chez LR et au PS, c’est peu dire que leurs cadres font aujourd’hui grise mine.

D’autant plus que le scénario catastrophe qui se profile pour leurs partis respectifs n’est pas unique dans notre histoire politique récente. En effet, comme le rappelle Benjamin Morel, maître de conférence en droit à l’université Paris 2-Assas, le Parti Communiste et le Parti radical ont déjà vécu cette[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

« La santé est devenue, pour un temps au moins, l’affaire de tous ! »

Particulièrement actives durant la pandémie de Covid-19, les collectivités ne disposent toujours pas de « compétence » en santé en bonne et due forme, après la promulgation de la loi 3DS. Plusieurs associations d’élus, maires et...

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Gouvernement Borne : les territoires et l’écologie écartelés entre quatre ministères

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Plus d'articles