Parité, droite-gauche, société civile… le savant cocktail du Gouvernement Philippe

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

,
Parité, droite-gauche, société civile… le savant cocktail du Gouvernement Philippe

Hôtel Matignon

© Flickr-CC-P.Janicek

Outre l’équilibre droite-gauche, le premier gouvernement d’Edouard Philippe annoncé ce mercredi 17 mai, composé de 22 ministres, s’affiche aussi strictement paritaire. Et ouvert à la « société civile », pour un bon tiers de ses membres. Quatre maires seulement y font leur entrée… mais dont deux ministres d’Etat.

22 ministres composent le premier Gouvernement d’Edouard Philippe, dont quatre secrétaires d’Etat. Comme promis, il est strictement paritaire (onze femmes, onze hommes) même si les trois ministères d’Etat ainsi que trois des quatre ministères régaliens sont occupés par des hommes.

Comme vanté durant la campagne par Emmanuel Macron et confirmé depuis son élection à l’Elysée, l’équilibre droite-gauche-société civile est aussi symbolisé par les titulaires des trois ministres d’Etat du Gouvernement Philippe :

Déjà titulaire de Matignon avec la nomination d’Edouard Philippe, Les Républicains décrochent d’autres maroquins non moins importants : Bruno Le Maire à l’Economie et Gérald Darmanin à l’Action et comptes publics.

Quatre maires dont deux décrochent un ministère régalien

Au regard, les « Marcheurs » historiques apparaissent presque comme les moins bien lotis, sans ministère d’Etat ni aucun portefeuille régalien. Mais on retrouve tout de même le sénateur PRG Jacques Mézard, l’un des premiers sénateurs à avoir rejoint Emmanuel Macron, à l'agriculture, le secrétaire général d’En marche ! Richard Ferrand, nommé à la Cohésion des territoires, ou encore le porte-parole du candidat Macron durant la campagne Christophe Castaner, chargé des relations avec le Parlement.

A noter que seulement quatre maires rejoignent le Gouvernement Philippe, mais deux sont ministres d’Etat : Gérard Collomb, maire et président de la métropole de Lyon, et François Bayrou, maire de Pau. Les imitent Gérald Darmanin (Tourcoing) et Christophe Castaner (Forcalquier).

Premier conseil des ministres jeudi 18

S’y ajoutent le conseiller municipal et président d’intercommunalité Jacques Mézard (Aurillac), la conseillère de Paris Marielle de Sarnez, et les conseillers régionaux bretons Richard Ferrand et… Jean-Yves Le Drian, qui préside même le conseil régional. On ne sait encore s’il bénéficiera de la même mansuétude que sous le quinquennat Hollande pour cumuler ministère (les Affaires étrangères après la Défense) et présidence de l’exécutif régional.

Premier conseil des ministres à Matignon dès demain, jeudi 18 mai.

 

La liste complète des 22 ministres du Gouvernement d'edouard Philippe

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Législatives : sorts contraires pour les ministres de la Cohésion des territoires et de la Fonction publique

Législatives : sorts contraires pour les ministres de la Cohésion des territoires et de la Fonction publique

Si Stanislas Guerini (fonction publique) a remporté son deuxième tour des législatives ce 19 juin, ce n’est pas le cas d’Amélie de Montchalin qui a échoué dans l’Essonne et devra démissionner du Gouvernement selon la règle...

Des crises successives… aux impacts territoriaux variables

Des crises successives… aux impacts territoriaux variables

Lutte contre les déserts médicaux : quelles stratégies à l’étranger ?

Lutte contre les déserts médicaux : quelles stratégies à l’étranger ?

« Il faut mettre la recomposition de la santé publique à l'agenda »

« Il faut mettre la recomposition de la santé publique à l'agenda »

Plus d'articles