Abonné

Ouverture des lieux culturels : la fronde des maires prend de l’ampleur

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
1 commentaire

1 commentaire

mahpa1306 - 22/02/2021 09h:03

Bonjour, ici en Belgique les musées ont bien rouvert depuis début janvier 2021. Il faut juste prendre RV dans certains lieux de petite taille, et pour les grands musées : masqués, gel désinfectant et distance sanitaire sont tout à fait bien respectés. Quand on sait le nombre de DC dus à la grippe ente l’hiver 2018 et 2019, on se dit que maintenant qu’il est acquis que la souche strascov2 en est à l’origine,, ça ne semble par pire si ce n’est la vitesse de propagation. L’histoire montre que depuis la 1ere pandémie de 1848, cette maladie fait des ravages chaque année sans que pour autant, tous les mesures soient prises pour l’enrayer. Ceci un vaccin est il bien la solution ? Quand on sait qu’à chaque année le virus a muté...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Ouverture des lieux culturels : la fronde des maires prend de l’ampleur

Exposition photo dans un musée

© Adobe Stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Depuis ce week-end, maires et associations d’élus locaux plaident pour une ouverture expérimentale de certains lieux culturels - musées, cinémas, théâtres, ateliers artistiques - en respectant un strict protocole sanitaire. Arguant que ces lieux ne seraient pas vecteurs de contamination, certains élus ont d’ailleurs déjà franchi le pas…

Le maire de Perpignan a été le premier à s’affranchir du décret gouvernemental du 29 octobre 2020 interdisant l’ouverture des musées. Mardi 9 février, Louis Alliot (RN) a donc ouvert les portes de quatre musées de la cité occitane, un acte qui lui a d’ailleurs valu d’être immédiatement attaqué en référé au tribunal administratif par le Préfet. Mais la « fronde » s’est depuis étendue.

Samedi 13 février, cela a en effet été au tour du musée de l’Hospice Saint Roch à Issoudun (Indre) de retrouver son public avec des jauges réduites. Une ouverture très commentée dans la mesure où l’élu l’ayant autorisé n’est autre que… le premier vice-président de l’association des maires de France (AMF) ! André Laignel (PS) justifie sa décision par le fait que les lieux culturels ne seraient pas des lieux de contamination majeurs.

Comme au Prado à Madrid

« Parce que les musées[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS