Abonné

Opération séduction dans les champs : la Nièvre vante ses charmes

Sylvie Luneau
Opération séduction dans les champs : la Nièvre vante ses charmes

Clamecy, Nièvre

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Tentative d’OPA sur les Parisiens ? Les départements ruraux comme la Nièvre multiplient les publicités pour attirer les citadins et redynamiser leurs territoires. Une tendance qui surfe sur la vague d’un confinement souvent mal vécu en ville.

Pourquoi

La crise du coronavirus et son corollaire, les restrictions sanitaires, ont fortement affecté le secteur du tourisme. Mi-octobre, les séjours en France accusaient une baisse de 50 % par rapport à la même période en 2019. Les collectivités sont aussi touchées par la chute des recettes des taxes de séjours et le coût d’entretien d’équipements qui ne sont plus fréquentés... De quoi inciter le conseil départemental de la Nièvre, deux pays (Nivernais Morvan et Val de Loire Nivernais) et dix communautés de communes, à soutenir ce secteur.
Ils ont une autre idée en tête : en faire un levier d’action pour convaincre les urbains de s’installer définitivement dans la région. Il en va du développement du territoire : avec une moyenne d’âge élevée, la démographie de la Nièvre est en constante diminution. Or, le confinement a exacerbé, chez nombre de citadins, le désir de campagne. Selon une enquête du site « Paris je te quitte », les Franciliens sont 54 % à vouloir quitter la région[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS