Opéra cherche communes pour diffusion gratuite de Carmen et Don Quichotte

Aurélien Hélias
Opéra cherche communes pour diffusion gratuite de Carmen et Don Quichotte

Noureev-romeo-flickr-katja

Comme en 2013, mais cette fois-ci en association avec l'Association des maires de France, l’Opéra national de Paris offre aux communes volontaires la possibilité de diffuser gratuitement plusieurs opéras ou ballets sur leur territoire.

Ce qu’il y a de bien avec les grandes vacances, c’est qu’elles font leur retour chaque été. On peut désormais en dire de même de l’opération « Opéra d’été » qui après son lancement en 2013, est renouvelée cette année. L’Opéra national de Paris, en partenariat avec l’Association des maires de France, relance en effet cette opération de diffusion gratuite et sur grand écran « des chefs d’œuvre de l’art lyrique et chorégraphique », annonce l’AMF dans le 23 avril 2014. « Un projet de développement de la démocratisation culturelle sur le territoire français », plaide-t-elle.

L'opération avait débuté l'année dernière par les diffusions de l’opéra "Carmen", enregistré en décembre 2012 à l’Opéra Bastille, à La Baule (Loire-Atlantique) le 10 août 2013, dans le parc des Dryades, et à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) le 16 août 2013, dans les arènes de la ville. 5 000 estivants avaient ainsi pu assister gratuitement à ces projections, un succès qui avait ensuite incité l'Opéra national de Paris (ONP) à se rapprocher de l'AMF pour développer plus largement le projet.

Délai d’inscription : jusqu'au 15 mai
Le principe : l’ONP cède gratuitement aux communes qui en font la demande « le support numérique libre de droit de la captation qui a eu lieu à l’Opéra de Paris.
En contrepartie, la commune candidate s’engage à diffuser gratuitement la captation de ce spectacle à la population, sur grand écran et en plein air, pendant la période estivale », détaille l’association d’élus. « Reste à la charge des communes volontaires, la location du matériel de diffusion et de sonorisation (projecteur Haute définition et dispositif de son numérique essentiellement), ainsi que les frais d’organisation », précise l’AMF.

Cette année, les communes ont le choix entre deux opéras :

  • Aïda, de Giuseppe Verdi.

Et deux ballets de Noureev :

Pour l’été 2014, une dizaine de communes se serait d’ores et déjà engagée dans l’opération comme Bayonne, La Baule, Bordeaux, Mandelieu La Napoule ou Nîmes. Les communes qui souhaitent prendre part à l’opération peuvent contacter l’Opéra national de Paris jusqu’au 15 mai.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS