Abonné

Nouvelle offensive de l’AMF pour donner plus de libertés aux maires sur la santé locale

Aurélien Hélias
Nouvelle offensive de l’AMF pour donner plus de libertés aux maires sur la santé locale

François Baroin, président de l'AMF, et Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, le 8 décembre 2020 à Paris

© twitter Mutualité française

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A l’occasion d’un baromètre mené conjointement avec la Mutualité française, l’Association des maires de France a appelé l’Etat à leur donner les coudées franches dans les investissements de santé locaux et la gouvernance des hôpitaux. François Baroin évoque aussi le salariat de professionnels de santé par les communes et l’organisation « du dernier kilomètre » s’agissant de la mise à disposition d’équipements de protection aux populations locales.

Dans la foulée de sa proposition de service à l’Etat pour organiser au mieux la future campagne de vaccination contre le Covid-19, le président de l’AMF présentait le 8 décembre un baromètre santé construit avec la Mutualité française. L’occasion pour François Baroin de réitérer sa volonté de voir les communes plus libres de leurs mouvements en matière sanitaire.

Le maire de Troyes veut d’abord voir les édiles retrouver du poids dans le pilotage des hôpitaux. « Nous souhaitons retrouver une capacité d’administration pour le maire de son projet pour l’hôpital, et que les communes soient acteurs du financement hospitalier ». Aujourd’hui, « le maire, porte-parole des intérêts de sa commune, est souvent président du conseil surveillance de son hôpital, pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS