Abonné

Nouvelle initiative parlementaire pour limiter l'engrillagement des espaces naturels

Aurélien Hélias
Nouvelle initiative parlementaire pour limiter l'engrillagement des espaces naturels

Engrillagement de la forêt en Sologne

© twitter @FCBDeputeduCher

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après un texte déposé à l'Assemblée nationale, c'est au tour du Sénat de se mobiliser pour mettre un coup d'arrêt à "l'enfermement" d'espaces boisés et/ou naturels par de hauts grillages élevés pour la pratique de la chasse en enclos. Une proposition de loi de Jean-Noël Cardoux (LR) mettant à contribution l'Office français de la biodiversité et renforçant les sanctions vient d'être adoptée par la commission des affaires économiques.

Et de deux. Après la proposition de loi du député (LREM) du Cher François Cormier-Bouligeon (LREM), c’est un autre texte qui ambitionne de lutter contre la multiplication des grillages en Sologne, quelque 3 000 à 4 000 kilomètres recensés, sans compter ceux présents dans plusieurs autres régions de France.

Lire aussi : Les forêts de Sologne balafrées par des barbelés

Cette deuxième proposition de loi vient cette fois-ci du Sénat, en l’occurrence de Noël Cardoux (LR, Loiret), soucieux de limiter ces grillages sources de « problèmes de sécurité incendie et de sécurité sanitaire, empêche la libre circulation de la faune et nuit au développement du tourisme rural », détaille la commission des affaires économiques du Sénat qui a adopté le texte ce 5 janvier.

« Combattre l’emprisonnement[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr