Abonné

« New deal » sanitaire : les associations d'élus au diapason

Hugo Soutra
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« New deal » sanitaire : les associations d'élus au diapason

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Si chaque association d’élus locaux joue sa propre partition à la veille de l’élection présidentielle 2022, les représentants des maires et présidents d’intercommunalités, présidents de conseils départementaux ou régionaux apparaissent globalement unis sur le front de la santé. Au-delà du nécessaire maintien d’une offre de soins de proximité et de qualité, toutes poussent en faveur d’un changement d’organisation du ministère de la Santé ainsi que des ARS, à l’issue de la pandémie de Covid-19.

La grogne des élus de terrain, encore récemment dans le Lot-et-Garonne, n’est pas tombée dans l’oreille de sourds. Face aux difficultés croissantes d’accès aux soins subies par des millions de Français, et alors que les attentes vis-à-vis des candidats à l’élection présidentielle sont fortes s’agissant de la santé, plusieurs associations d’élus – toutes strates démographiques confondues - se sont emparées des doléances de citoyens lambda, maires ou présidents de départements et de régions.

Fait nouveau, et indubitablement lié à la pandémie de Covid-19 : l’AMF, Intercos de France ou les Maires ruraux ne se contentent plus d’alpaguer le personnel politique national sur le renforcement de la lutte contre la désertification[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

C’est un gouvernement moins resserré qu’attendu qui a été annoncé vendredi par le secrétaire général de l’Elysée et dont la moitié était déjà présente dans le gouvernement Castex. A l’image d’un « pack »...

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Attention, les inégalités « territoriales » peuvent cacher des inégalités « sociales » en santé

Attention, les inégalités « territoriales » peuvent cacher des inégalités « sociales » en santé

L’écologie, porte d’entrée des collectivités dans le programme de la « Nupes »

L’écologie, porte d’entrée des collectivités dans le programme de la « Nupes »

Plus d'articles