Abonné

Municipales 2020 : « les sondages peuvent être utilisés comme une arme de dissuasion »

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Municipales 2020 : « les sondages peuvent être utilisés comme une arme de dissuasion »

sondage

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Porte-à-porte, campagne sur les réseaux sociaux, réunions de quartier, tractage et sondages : quelles sont les techniques de campagne les plus efficaces et les plus adaptées à une élection locale ? Quatrième épisode de notre série sur la communication politique dans la campagne des municipales avec Pierre-Emmanuel Guigo, maître de Conférences en Histoire à l’Université Paris Est-Créteil, co-auteur de « La communication politique » (éd. Pearson). Aujourd’hui : les sondages.

Courrier des maires : Quelles utilisations peuvent être faites des sondages par une équipe de campagne dans le cadre des municipales ?

Pierre-Emmanuel Guigo : Les sondages sont devenus un outil indispensable en « interne » depuis les années 1970. Ils sont auscultés et travaillés, car ils permettent de savoir quels sont les attentes des électeurs et les sujets de débat au sein de la population. C’est une manière de prendre le pouls de l’opinion publique, car quand vous êtes maire ou candidat vous rencontrez surtout des gens qui vous soutiennent et que vous connaissez… Et votre regard peut être un peu biaisé. Les sondages vous permettent alors d’avoir un regard surplombant et neutre. Cela s’appelle du marketing électoral.

[caption id="attachment_83620"[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS