Abonné

Mouvement social dans la collectivité : l’art de la négociation

Aurélien Hélias
Mouvement social dans la collectivité : l’art de la négociation

syndicats

© chany167 - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Pour prévenir et gérer au mieux les conflits, l’élu-employeur doit cultiver la bonne distance avec les personnels et leurs représentants et se poser en recours. Tout en veillant à ne court-circuiter ni la hiérarchie ni les syndicats...

Aucun élu local ne souhaite avoir à affronter une grève. Il est fort probable, pourtant, que vous ayez à gérer un mouvement social pendant votre mandat. D’autant qu’entre les mutualisations, la réorganisation du temps de travail et la mise en place du Rifseep, les motifs de mécontentement ne manquent pas.

En tant qu’employeur, le maire devra négocier directement avec les représentants du personnel, sans pour autant se précipiter. « L’élu doit prendre le temps d’écouter, de questionner, mais il ne doit surtout pas répondre tout de suite, afin de ne pas risquer de mettre en porte-à-faux sa hiérarchie », explique Jean-Dominique Zanus, consultant en management et organisation. Recevoir les représentants du personnel doit être un moyen de mieux comprendre les revendications. « La demande ne colle pas toujours avec le besoin. Les agents vont réclamer une augmentation alors qu’en réalité ils cherchent à avoir davantage de reconnaissance », souligne-t-il. L’élu doit ensuite rester en supervision,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS