Abonné

Décentralisation, santé, grand âge : les candidats à la présidentielle ont répondu à Territoires unis

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Décentralisation, santé, grand âge : les candidats à la présidentielle ont répondu à Territoires unis

© AMF

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Les prétendants à l’Élysée ont répondu le 15 mars à l’invitation de l’Association des maires de France (AMF), des départements (ADF) et des régions (Régions de France) réunis sous la bannière « Territoires unis ». Si Emmanuel Macron et Eric Zemmour s’étaient fait porté pâles, tous les candidats présents ont présenté leur vision de la relation État-collectivités. Avec chacun leur marotte et leur propre idée de la décentralisation et approche du « millefeuille territorial »… Tour d’horizon des propositions.

  • Décentralisation : un peu, beaucoup… pas du tout ?

« Mon projet s’appuie sur un projet décentralisé. Je suis maire de Paris et girondine » a annoncé Anne Hidalgo. Celle qui représente les couleurs du PS dans cette élection a tancé la présidence Jupitérienne qui s’achève « un homme seul dans son bureau ne peut pas y arriver… Ce n’est pas un modèle qui marche… aucun pays démocratique ne s’appuie sur cette idée ». Sans que l’on sache concrètement ce qu’elle mettrait en place à son arrivée à l’Élysée pour retricoter les relations entre État et collectivités.

Sur la même ligne décentralisatrice, Valérie Pécresse propose quant à elle comme priorité du début de quinquennat « un grand[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Le mal-logement accru par les difficultés à réguler le marché immobilier

Selon le rapport 2023 de la fondation Abbé-Pierre, le mal-logement s’enkyste en France. Les crises successives – sanitaire, énergétique, économique - aggravent la situation. En parallèle, les prix de l’immobilier sont en hausse...

01/02/2023 | SocialPauvreté
Eau et assainissement : les collectivités confrontées à un mur d’investissement

Eau et assainissement : les collectivités confrontées à un mur d’investissement

Grand âge : comment enrayer le cercle vicieux des tensions de recrutement dans le médico-social

Grand âge : comment enrayer le cercle vicieux des tensions de recrutement dans le médico-social

Contrat d’engagement républicain : de maigres résultats pour un usage très politique

Contrat d’engagement républicain : de maigres résultats pour un usage très politique

Plus d'articles