Abonné

Mathieu Darnaud : « Les communes nouvelles, symboles de la différenciation territoriale »

mfenwick
Mathieu Darnaud : « Les communes nouvelles, symboles de la différenciation territoriale »

Mathieu Darnaud

© Sénat

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Trois facteurs influencent fortement la création de communes nouvelles, ce qui explique la disparité de leur nombre selon les régions. Mathieu Darnaud, sénateur (LR) de l'Ardèche, rapporteur de la mission de suivi de la réforme territoriale, répond à nos questions.

Pourquoi vous êtes-vous penché sur les communes nouvelles dans votre rapport de suivi de la réforme territoriale ?

Car les communes nouvelles confirment cette tendance à la différenciation dans l’organisation du territoire. Le Nord-Ouest du pays apparaît très volontaire, la palme revenant au Maine-et-Loire, qui a quasiment divisé par deux le nombre de ses communes. Le constat est très différent dans le Sud-Est, où elles sont bien moins nombreuses, voire inexistantes dans certains départements. Chaque territoire a ses problématiques.

Comment expliquer cette variété géographique dans l’engouement ?

Trois facteurs générateurs apparaissent. L’intérêt budgétaire est de moins en moins mobilisateur. Le second, l’aspect défensif, l’est beaucoup plus : au sein d’intercos de plus en plus grandes, les communes ont peur de disparaître et de n’avoir plus voix au chapitre. Fusionner leur permet de continuer à exister dans l’espace intercommunal. Le troisième facteur est[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS