Abonné

Marie-Agnès Poussier-Winsback, un itinéraire très politique jusqu’à l’Assemblée nationale

Manuel Sanson
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Marie-Agnès Poussier-Winsback, un itinéraire très politique jusqu’à l’Assemblée nationale

© La France audacieuse

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Elue députée de Seine-Maritime ce 19 juin sous les couleurs d’Horizons, le parti d’Edouard Philippe, la maire de Fécamp et « voisine » de l’ancien Premier ministre maire du Havre a multiplié les mandats avant de décrocher ce siège à l’Assemblée nationale depuis longtemps espéré. Ce qui ne l’a pas empêché de régulièrement  se démener en tant que maire pour, comme elle le dit, « vendre sa ville auprès des investisseurs et institutionnels ». Portrait.

[Portrait publié dans le Courrier des maires d’avril 2019]

Très tôt, le virus l'a touchée. Pour ne plus la quitter Marie-Agnès Poussier-Winsback, maire de Fécamp, baigne dans la politique depuis toute petite. L'élue normande se souvient avoir grandi « dans une famille de droite catholique avec une tradition d'engagement politique et associatif ». « Mon grand-père a même été maire de Fécamp pendant une petite année », relate l'actuelle titulaire du poste. La quinquagénaire a cependant transgressé un commandement familial. « On m'a toujours dit qu'il ne fallait pas s'encarter parce qu'on y perd en liberté. » Très peu pour celle qui indique apprécier « l'effet de groupe » au sein d'un parti. A dix-neuf ans, alors qu'elle est encore étudiante, elle adhère au RPR de Jacques Chirac : « La[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Selon l’enquête réalisée par l’Observatoire des mobilités, l’utilisation des transports collectifs peine à retrouver son niveau d’avant la crise sanitaire. Certains usagers ont en effet opté pour l’autosolisme pendant la...

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Plus d'articles