Abonné

Lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Harcèlement Sexuel

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Depuis la loi « Le Pors » de 1983, tout employeur public doit protéger ses agents. Focus sur les solutions permettant, au sein des collectivités locales, de lutter contre les violences sexuelles et sexistes au travail.

Fond blanc, une seule phrase en lettres capitales : « T’as un beau décolleté ma grande. » Tirée d’une campagne de sensibilisation lancée en mai 2016, ces affiches placardées dans les services de l’eurométropole de Strasbourg ont eu l’effet d’un électrochoc auprès de nombreux agents. « Après ça, on a eu une cinquantaine de signalements pour des violences sexistes, confie Françoise Bey, maire adjointe de Strasbourg chargée des droits des femmes et de l’égalité de genre. C’est un signe positif : ces violences, qui existent et ont toujours existé, ne sont plus tues. »

Le rapport du Défenseur des droits « Agir contre les discriminations et le harcèlement dans la fonction publique territoriale » (2017) dresse un constat alarmant des violences sexistes et sexuelles dans les collectivités. 29 % des agents interrogés confiaient avoir été confrontés à des propos sexistes. Et plus de 20 % avoir subi des discriminations basées sur leur genre. Depuis 37 ans et la loi « Le Pors », les employeurs publics sont pourtant[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS