Abonné

Loi "3DS" : les lignes rouges de David Lisnard à la veille de la négociation Assemblée-Sénat

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Loi

16_11_21_103 eme congres des maires_assemblee generale_intervention philippe laurent candidat a la presidence de l amf puis intervention de david lisnard candidat a la presidence de l amf

© Fabien Calcavechia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Auditionné au Sénat le 13 janvier, le président de l’Association des maires de France, David Lisnard, a tracé devant la délégation aux collectivités territoriales ses lignes rouges sur le projet de loi « 3DS ». Intercommunalité, éolien, logement, gouvernance de la santé : majoritairement « aligné » sur les positions du Sénat, le maire LR de Cannes regrette les profonds remaniements opérés sur le texte par les députés le mois dernier.

« J’ai lu que le texte de loi 3DS était revenu de l’Assemblée nationale, le 5 janvier, avec 107 nouvelles dispositions… Un texte qui concerne les pouvoirs locaux, et qui devrait donc être l’apanage du Sénat d’un point de vue constitutionnel, revient donc en commission mixte paritaire (CMP), avec 107 nouvelles dispositions à étudier…. Cela m’interpelle sur la capacité des parlementaires à aboutir sur ce texte dans ces conditions, mais plus encore sur le respect - ou le non-respect - que cela traduit de la part des députés » a tancé David Lisnard en préambule, avant d’exposer aux sénateurs sa propre vision du texte, espérant certainement pouvoir peser avant la CMP du 27 janvier. Et ce alors qu’il regrette les remaniements du texte opérés par les députés
« Sans faire injure au gouvernement[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

Comment va fonctionner « l’amortisseur électricité » au 1er janvier 2023

Le gouvernement précise les modalités d'application de "l'amortisseur électricité", dispositif qui va s'appliquer au 1er janvier 2023 et qui viendra compléter les aides existantes au paiement des factures d'électricité par les...

01/12/2022 | Finances
En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En proie à l'ubérisation, les villes feront-elles plier les plateformes numériques et l'Etat ?

En Touraine, une transition énergétique citoyenne

En Touraine, une transition énergétique citoyenne

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Didier Migaud : « Les élus locaux sont plus exposés aux lobbys que les élus nationaux »

Plus d'articles